Red Bull Queen of the Bay en attente

La période d’attente pour Red Bull Queen of the Bay  est en cours et la liste des surfeuses de gros attend avec impatience une houle assez forte pour sortir Waimea de son sommeil. Les organisateurs du concours, Betty Depolito et Wrenna Delgado, ont travaillé jour et nuit pour donner vie au premier événement du genre.

En tant que première et unique compétition féminine de surf à Waimea Bay, berceau du surf de gros, tous les regards du monde du surf sont braqués sur l’événement qui s'annonce comme exceptionnel.

Jusqu'à présent, seuls les hommes ont eu la chance de tester leurs compétences en compétition à "The Bay". Grace à Red Bull Queen of the Bay, les choses sont sur le point de changer.


Les concurrentes posent pour des portraits avant le Red Bull Queen Of The Bay. Photo: Amber Mozo


Une grande manifestation féminine à Waimea Bay, haut lieu du surf, est une preuve supplémentaire du changement tectonique qui se produit actuellement dans la culture du surf.

Une grande manifestation féminine à Waimea Bay, haut lieu du surf, est une preuve supplémentaire du changement tectonique qui se produit actuellement dans la culture du surf.

L'événement à venir était à l'origine prévu pour l'automne/hiver dernier, mais l'océan n'a pas réussi à fournir une houle suffisante durant la fenêtre de l'événement.

Une grande manifestation féminine à Waimea Bay, haut lieu du surf, est une preuve supplémentaire du changement tectonique qui se produit actuellement dans la culture du surf. La conséquence de décennies de dur labeur de la part d'innombrables personnes. Un peu plus tôt cette année, l’instance dirigeante du surf avait annoncé qu’elle offrirait des prix égaux aux hommes et aux femmes dès le mois d’octobre pour les événements Big Wave Tour et élargirait l’épreuve féminine.

L' évéement rendra aussi hommage à la reine hawaïenne, la reine Kuhina Nui Ka'ahumanu.

Du 1er octobre au 21 novembre 2018 et aussi longtemps que l’océan voudra coopèrer, 26 femmes se confronteront aux plus grosses vagues des eaux sacrées de Waimea dans un décor de gladiateurs.

L' événement rendra aussi hommage à la reine hawaïenne, la reine Kuhina Nui Ka'ahumanu. Née à Maui au 18ème siècle, la reine Ka'ahumanu a joué un rôle énorme dans la réorganisation des rôles des femmes hawaïennes dans la société. Défiant les divisions strictes du système Kapu (anciennes lois hawaïennes) entre hommes et femmes, cette reine et surfeuse hawaïenne était assise à la table pour dîner aux côtés du roi, ce qui était strictement interdit à l'époque. Cet acte unique de défi et de force donnera le ton pour un changement massif des relations entre hommes et femmes dans la société hawaïenne.


ci-dessous la liste des 26 surfeuses qui se disputeront le titre très convoité Queen of the Bay :

1. Makani Adric, Hawaii 2. Paige Alms, Hawaii 3. Joana Andrade, Portugal 4. Justine Dupont, France 5. Emily Erickson, Hawaii 6. Michaela Fregonese, Brésil 7. Brittany Gomulka, États-Unis 8. Claudia Goncalves, Brésil 9. Raquel Heckert, Brésil 10. Keala Kennelly, Hawaii 11. Sheila Lee, États-Unis 12. Blake Lefkoe, États-Unis 13. Andrea Moller, Brésil 14. Kelta O'Rourke, Hawaii 15. Nicole Pacelli, Brésil 16. Felicity Palmateer, Australie 17. Emilia Perry, Hawaii 18. Polly Ralda, Guatemala 19. Momo Sakuma, Japon 20. Kiyomi Sheppard, Japon 21. Jamilah Star, États-Unis 22. Jenny Useldinger, États-Unis 23. Bianca Valenti, États-Unis 24. Silvia Nabuco , Brésil 25. Laura Enever, Australie 26. Wrenna Delgado, États-Unis


#redbull #queenofthebay #surf #waimea

© ONADAA 2018

ONADAA - IDM Siret N° 83499449300015